• résumé chaiptre IX

    Chapitre IX

    Résumé :

    Le narrateur se revivifie le soir du jour suivant ; mais il a encore mal. Les parents en sont affligé. Après un dîner triste, le mari informe sa femme qu'il est ruiné .Il fait part de son intention de travailler comme ouvrier moissonneur dans les environ de la ville.

    Le matin,le père part. l'enfant éprouve le vide autour de lui, même s'il se sent mieux. Fatma  Bziouya lui apporte un boisson à la menthe sauvage, qu'il boit de mauvais gré. Après le déjeuner, la mère sort pour aller rendre visite à son amie Lalla Aicha ; le narrateur reste dans son lit. Pour tromper l'ennui causé par l'affreuse attente du retour de sa mère, le garçon vide sa Boite à Merveilles; mais les objets qu'elle contient lui inspirent le chagrin. Le soir, bercé par les bruits de l'orage le son d'une flûte mystérieuse, il dort avec peine.

    La mère le réveille et lui promet une omelette qu'il aime beaucoup. Elle l'emmène avec elle au sanctuaire Sidi Ahmed Tijani pour se recueillir. Après, ils se dirigent vers la maison de Lalla Aicha. Les deux ont l'intention d'aller consulter Sidi el Arafi, un voyant aveugle, pour qu'il leur donne conseil à propos des malheurs qui les frappent.

     

    Événement :

    Le narrateur souffrit de la fievre et sa mère resta aux petits soins pour lui. Une fois rebtré, le père du narrateur annonça à sa femme qu'il a perdu son capital dans la cohue des enchères aux haiks. Il a pris aussi la décision de vendre les bracelets et d'aller travailler comme moissonneur aux environ de Fès. Le surlendemain, le père partit en laissant à sa femme l'argentdes bracelets. Pour accelerer la guerison de sidi Mohamed, Fatma lui apporta un Tadeffi qu'il se fit prier pour avaler. Sur les conseils de lalla Aicha, la mère du narrateur partit en compagnie visiter El Arafi qui habitait quartier Seffah et avait une bonne réputation.

    Informations :

    Le père a perdu son maigre capital, sa résolution de partir travailler comme moissonneur.

    Départ du père

    Ce qu'il en résulte : détérioration, solitude, vie double de l'enfant.

    Visite chez Lalla Aicha.

    Symbolisme de la boite à merveilles / Le merveilleux :

    La boite : « un cercueil où gisait... »

    Lieux :

    Mausolée Ahmed Tijani _ ruelle. Chez lalla Aicha.

    Tableaux et descriptions :

    le narrateur-personnage alité.

    Altercation de la mère avec un marchand de tomates

    Description de la misère des lieux.

    Personnages :
    le narrateur, sa mère, Lalla Aicha, Rahma , Fatma , El Araf


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :